www.claudereichman.com

Accueil | Articles | Livres | Agenda | Le fait du jour | Programme

 

Syndicat Retraite Action

Syndicat National des Retraités et Futurs Retraités du Secteur Privé

165, Rue de Rennes 75006 PARIS

Lire après notre manifeste plusieurs articles importants concernant les retraités et futurs retraités
___________________________________________________________________

SYNDICAT RETRAITE ACTION

Syndicat National des Retraités et Futurs Retraités du Secteur Privé

165, Rue de Rennes 75006 PARIS

 Président : Claude Reichman

 Manifeste pour sauver nos retraites

 

Notre système de retraite va à la catastrophe. En 1970, il y avait 3 cotisants pour un retraité. Aujourd'hui, il n'y a plus que 2,2 cotisants pour un retraité. En 2010, il y aura 1,7 cotisant pour un retraité. Au delà de 2020, on ira vers 1 actif pour un retraité. Cela signifie qu'on ne pourra plus payer les retraites. Car on ne peut imaginer qu'un actif puisse en même temps vivre, faire vivre sa famille, entretenir l'Etat par des impôts, financer les dépenses de santé d'une population qui comptera 27% de plus de 60 ans en 2020, et payer en plus les pensions de ces personnes âgées.

On veut nous faire croire que la constitution d'un fonds de réserve atteignant 1000 milliards de francs en 2020 serait de nature à sauver nos retraites. C'est se moquer du monde. A cette date, il faudra, si l'on ne change rien au système actuel, 2000 milliards de francs chaque année pour les retraites !

Certains prétendent qu'il faudrait faire venir en masse des immigrés pour payer nos retraites. Quand on voit les problèmes dramatiques posés actuellement par une immigration mal intégrée, on mesure les conséquences qu'aurait un nouvel et fort accroissement de celle-ci. D'autant que ces immigrés devraient tous avoir des emplois si l'on voulait qu'ils paient des cotisations de retraite. Car dans le cas contraire, ils aggraveraient encore les énormes déficits sociaux du pays.

La situation est-elle donc sans issue ? Nous répondons non. Car une circonstance exceptionnelle et historique se présente à la France. Dans notre pays, la fonction publique représente 25% de la population active, contre une moyenne de 13,2% dans les pays du G7. Autrement dit, un actif sur quatre chez nous est fonctionnaire, contre un peu plus de un sur dix chez nos principaux partenaires et concurrents. Or il se trouve que d'ici à 2012, près de la moitié des fonctionnaires actuellement en activité vont partir à la retraite. Il suffit donc de ne pas les remplacer pour retrouver l’étiage normal des pays développés.

Quand on sait que les dépenses de personnel des administrations publiques représentent actuellement 1200 milliards de francs par an, on voit bien qu'une réduction de moitié sur douze ans nous permettrait d'économiser des milliers de milliards de francs. On pourrait alors baisser d'autant les impôts et donc permettre aux actifs d'épargner pour leur retraite, tout en diminuant fortement la pression fiscale sur les retraités, ce qui atténuerait sensiblement la stagnation et la baisse des pensions. On pourrait aussi venir en aide aux régimes les plus sinistrés et donc éviter des drames humains qui, sans cela, sont inéluctables. On passerait ainsi progressivement d'un système de répartition condamné par la démographie à une capitalisation fondée sur des bases saines.

Ces mesures devront s'accompagner du rétablissement de l'égalité entre les retraités du secteur privé et ceux de la fonction publique. Il n'y a aucune raison démocratique pour que ces derniers continuent de bénéficier de leurs privilèges actuels.

Pour imposer ces réformes, il faut une mobilisation de tous les retraités et futurs retraités du secteur privé. Le Syndicat Retraite Action s'est fixé l'objectif de les rassembler en grand nombre

- pour défendre leurs intérêts individuels et collectifs ;

- pour exercer, par tous les moyens légaux, une intense pression sur les responsables politiques afin qu'ils acceptent ces réformes et les fassent appliquer.

Sur un sujet d'une telle importance, le pays devra d'ailleurs être invité à se prononcer par référendum.

……………………………………………………………………………………

Nom                                                                                    Prénom

 

Adresse

 

 

J'approuve le Manifeste pour la sauvegarde de nos retraites, j'adhère au Syndicat Retraite Action

et verse ma cotisation par un chèque de 30 euros.                                                              Signature

(chèque à l'ordre de Syndicat Retraite Action).

 

A retourner à Syndicat Retraite Action, 165, rue de Rennes 75006 PARIS

___________________________________________________________

En l'absence de procédures de mise en concurrence
Les URSSAF et les caisses sociales françaises fonctionnent dans l'illégalité
Le communiqué du 27 janvier 2005 du MLPS

______________________________________________

Lettre ouverte d'un modeste retraité à M. le Premier ministre: Rien que sur mon dos, vous aurez prélevé la somme de 7 millions de francs !

J'ai bien reçu en son temps votre note expliquant le nouveau régime des retraites et vous en remercie. Mais vous ne m'avez pas convaincu, et pour cause...
________________________________________________________________________________

EDF et GDF quittent la Sécurité sociale
Le communiqué du 13 décembre 2004 du MLPS

______________________________________________________________________

Comment meurt une caisse de retraite : l'exemple de la caisse des bouchers
________________________________________________________________________________

La Caisse de retraite du BTP menacée de dissolution
________________________________________________________________________________

Le Parisien
confirme l'abrogation du monopole de la Sécurité sociale et révèle que les Français peuvent échapper à la CSG.
_____________________________________________________________________
Les documents de la Caisse nationale d'assurance vieillesse exonérant de cotisations sociales les personnes ayant décidé de ne plus cotiser à la Sécurité sociale.
Document 1
Document 2
_____________________________________________________________________
Un article du Parisien :
La bataille de la CSG
"La fin du monopole de la Sécurité sociale ... même si publiquement le sujet reste tabou, en privé, les experts sont nombreux à reconnaître cet état de fait."
_____________________________________________________________________
Fiscalité des retraites : la Commission de Bruxelles met la pression sur la France.
_______________________________________________________
Fin du monopole de la Sécurité sociale et mort de la CSG (voir dans la rubrique COMITE CSG)
_______________________________________________________
Retraités français, préparez-vous à émigrer au Maghreb (si l'on veut bien de vous), par Claude Reichman

En moins d'un demi-siècle, les technocrates français auront réussi le plus formidable transfert de population que notre pays ait connu depuis les grandes invasions de la fin de l'empire romain.
_______________________________________________________________________________

Retraites : une réforme pour rien, par Claude Reichman

On pouvait s'y attendre : la montagne a accouché d'une souris. Le plan de réforme annoncé par François Fillon à la télévision est tout sauf un plan de réforme.
_____________________________________________________________________________

L'Europe bouleverse le débat sur les retraites en France, par Claude Reichman

On peut désormais souscrire une assurance retraite volontaire dans n'importe quel Etat de l'Union européenne et bénéficier de la même déduction fiscale que si elle était souscrite en France.
_____________________________________________________________________________

Où est passé l'argent des retraites ? par Claude Reichman

Les Français ont vécu ce qu'il est convenu d'appeler "l'âge d'or des retraites. Cette époque se termine. Va lui succéder "le drame des retraites".
_____________________________________________________________________________

_____________________________________________________________________________

 

 

 

Accueil | Articles | Livres | Agenda | Le fait du jour | Programme